MONADE2019

La mémoire est un phénomène complexe, intimement lié à la perception. Elle régit les relations entre toutes choses, ce qui est particulièrement manifeste lorsque l'on considère les relations humaines. L'humain a toujours éprouvé ce besoin, cette urgence de se souvenir, de se figurer le passé pour mieux se l'approprier.

En explorant ses archives photographiques familiales, en les exploitant et en les faisant converser avec ses propres images, Hugo Lanier explore les qualités du médium photographique et les dynamiques de cette mémoire, omnipotente et omniprésente. Quels liens de causalité la mémoire entretient-elle avec la construction de l'individu, phénomène absolument dépendant des relations avec l'Autre ?

MONADE se présente alors comme une recherche photographique et plastique de la compréhension des mécanismes de la mémoire, mais aussi de ses relations avec les notions d'identité et d'altérité, et de notre rapport au monde et aux choses.